Éteignons les lumières à Lusignan ce samedi

Nous participons à la 10e édition de cette manifestation nationale  une opération de sensibilisation à la pollution lumineuse, à la protection de la biodiversité nocturne et du ciel étoilé.

Pour se rendre compte de la pollution lumineuse autour de Lusignan jusqu’à Poitiers, la carte suivante donne en fausse couleur le nombre d’étoiles visibles :

La ville de Lusignan est en jaune (250-500 étoiles visibles), en s’éloignant du bourg on passe rapidement au vert (500-1000 étoiles visibles) ensuite au cyan (1000-1800 étoiles visibles) avant d’atteindre la zone bleue (1800-3000 étoiles visibles).

Le centre ville de Poitiers est en rouge (25 à 100 étoiles visibles).

polution lumineuse-autour-lusignan

Au programme ce samedi 13 Octobre, organisée avec la Marie de Lusignan :

  •  Extinction de l’éclairage public dans le bourg, le secteur des Promenades et le site de Vauchiron, du samedi 13 Octobre à 20h00 au dimanche 14 Octobre à 9h00.
  •  à 20h30, RDV Place de la Mairie :
    Echange sur les enjeux de l’éclairage public, suivi d’un cheminement pédestre jusqu’au Camping de Vauchiron
  •  A partir de 21h30 sur le camping de Vauchiron :
    Observation du ciel organisée par notre association

Manifestation gratuite

Organisation : Mairie de Lusignan et association Ciel Mélusin

LJDLN_2018

Remarquable documentaire sur les trous noirs

Parmi les documentaires sur l’astronomie disponibles sur le site d’Arte, il y en a un particulièrement intéressant. Intitulé Mystérieux trous noirs, ce documentaire américain d’une durée presque de deux heures est une coproduction d’Arte France.

trousnoirsArte

L’intérêt de ce documentaire réside à la fois dans les explications pédagogiques que dans sa mise en perspective historique de la découverte des trous noirs et ce tout au long du documentaire.

Histoire de la découverte des trous noirs

L’histoire de la découverte des trous noirs est contée depuis l’élaboration par Einstein de la nouvelle théorie de la gravitation, la relativité générale.  Alors qu’il était encore au front sous les bombes de la première guerre mondiale, l’astronome allemand Karl Schwarzschild a trouvé la solution exacte des équations  de relativité d’Einstein. Et dans cette étude il s’intéresse à l’espace gravitationnel autour d’une masse ponctuelle, et démontre l’existence d’une frontière, qui porte depuis son nom le “rayon de Schwarzschild”, qui définit  l’horizon d’un trou noir, distance au-delà de laquelle, ni la lumière, ni la matière ne peut échapper à la force gravitationnelle du trou noir.

Cette découverte restera à un stade théorique sous forme d’équations jusqu’à la première observation rendue possible pas le développement de la radio astronomie et de l’astronomie en rayons X (souvent abrégée en « astronomie X »). Paul Murdin travaillait à l’Observatoire royal de Greenwich. En 1970, juste avant que son contrat de 3 ans ne se termine à l’observatoire, il observe une étoile double dont une seulement des deux étoiles est visible. Cette étoile possède une période de révolution de 5,6 jours autour d’un objet invisible au télescope optique mais qui émet des rayons X. Les calculs par Paul Murdin de la masse de l’objet invisible donnent une estimation de 6 masses solaires. La théorie dit que la masse d’un trou noir stellaire, c-à-d issu de l’effondrement d’une étoile sur elle-même, doit avoir au minimum 3 masses solaires. Paul Murdin conclut alors qu’il venait de découvrir le premier objet candidat à être un trou noir. Il nomme cet objet Cygnus X-1, comme il le raconte dans le documentaire :

“Cygnus : la constellation du Cygne, “X” pour source de rayon X et “1” parce que c’était la première”.

Mark Reid, 40 ans plus tard, en 2011, fait une estimation qui donne une masse de Cygnus X-1 de  15 masses solaires. Cygnus X-1 est désormais considéré comme le premier trou noir confirmé.

LestrousNoirs-paulMurdin

Des explications pédagogiques

Le documentaire ne lésine pas sur les moyens pour nous donner tous les outils pour comprendre avec des images abondantes d’infographie :

  • La fusion nucléaire ;
  • La gravitation :
  • La relativité générale ;
  • Les ondes gravitationnelles ;
  • L’électromagnétisme ;
  • La façon de mesurer la distance des étoiles ;
  • Les quasars
  • la façon dont les astronomes déterminent la composition des étoiles.

Un siècle de recherche scientifique et d’expérimentation

La théorie sur les trous noirs aura finalement mis un siècle à être vérifiée par l’expérience. Bon nombre de scientifiques, et encore au début des années 2000, n’ont considéré les trous noirs que des objets mathématiques chimériques. Einstein lui-même n’y a jamais cru.

La mise en évidence, pour la première fois, des ondes gravitationnelles en 2015 par l’expérience américaine Ligo a permis non seulement la mise en évidence de ces ondes mais aussi qu’elles peuvent être directement générées par la fusion de deux trous noir.

Nous regrettons toutefois que le documentaire ne cite pas l’expérience européenne Advanced Virgo  qui a permis, en 2017, conjointement avec le Ligo d’observer et, pour la première fois, à localiser, à l’aide de trois détecteurs, les ondes  gravitationnelles émises par la fusion de deux trous noirs.

Le documentaire sur le site d’Arte.

 

 

 

 

Projection du film “Sur la route de l’ombre de l’éclipse” ce 3 octobre

Notre club d’astronomie vous convie le mercredi 3 octobre, à 20h30,  à l’Espace V de Lusignan pour voir le film d’Olivier Sauzereau,  intitulé “Sur la route de l’ombre de l’éclipse”.

Entrée Gratuite.

Le 21 août 2017, l’éclipse totale de Soleil a été visible depuis l’Amérique du nord. Après avoir observé ce phénomène céleste, Olivier Sauzereau fait le pari de traverser les États-Unis en moins de 29  j 12  h 44  min. Cette contrainte rappelle bien évidemment les Voyages extraordinaires de Jules Verne.

Projection, en présence de d’Olivier Sauzereau, photographe professionnel,  en partenariat avec l’ACSL.

Cette soirée a été organisée par Ciel Mélusin, dans le cadre des “Soirées Babinet”, projet soutenu par la région Nouvelle-Aquitaine, l’Espace Mendès-France et la Mairie de Lusignan.

 

flyer octobre -Sur la route de l'ombre de l'éclipse1

flyer octobre -Sur la route de l'ombre de l'éclipse2

 

Lusignan sous les étoiles le 18 août

Le club d’Astronomie Ciel Mélusin vous convie à partir de 22h à la soirée “Lusignan sous les étoiles” au petit stade (à côté de l’Espace V) route de Jazeneuil à Lusignan.

Coordonnées : 46,439 N ; 0,114 E

Au programme de cette soirée :

  • Observation des planètes et de la Lune,
  • Découverte des amas d’étoiles et des étoiles doubles,
  • Repérage des nébuleuses et galaxies.

 

  • lusignanr1c

L’éclipse de Lune du 27 juillet : une soirée inoubliable

Après l’installation de l’exposition sur les éclipses de Lune à partir de 19h30, personne ne cachait son inquiétude sur la météo exécrable de la début de soirée. Des gros nuages étaient levés sur l’horizon est, là où justement nous attendions le lever de la Lune.

Nous avions installé trois postes d’observation : deux Dobson (250 et 200) et un Newton 114 sur monture équatoriale.

Vers 22h, nous étions déjà une trentaine de personnes à se demander à quelle heure nous verrions la reine de la soirée dans sa robe rouge-orange.

Heureusement que l’horizon sud-ouest était déjà dégagé depuis 21h, le public était ravi d’observer le ballet des planètes, parfois entre deux nuages, depuis le croissant de Vénus jusqu’à la belle Mars en passant par Jupiter et Saturne.

C’est seulement à partir de 22h, ou peut-être un peu plus, la notion de temps m’a quelque peu échappé pendant cette soirée, que nous avons commencé à percevoir notre satellite naturel; d’abord derrière des nuages, qui faisaient baisser encore plus sa luminosité, et ensuite bien dégagé montrant sa belle couleur rouge-orange.

La soixantaine de personnes qui étaient présentes ont pu voir le spectacle de l’éclipse de ce soir, d’abord totale ensuite, à partir environ de 23h15, la Lune a commencé à sortir du cône d’ombre projeté par la Terre. Et la Lune a retrouvé progressivement sa lumière habituelle, assez forte, vers 1h du matin, pour ranger nos télescopes, nos chemins éclairés par la seule lumière de la Lune …

Je n’oublie pas de dire un grand merci à tous les animateurs de l’association qui ont participé à la réussite de cette soirée.

Parmi le public, plusieurs personnes ont pris des photos de l’éclipse avec leur smartphone en utilisant la technique dite en mode afocale, en présentant l’objectif du téléphone devant l’oculaire et à main levée.  Quelques personnes nous ont envoyé leurs photos, voici la première, plusieurs autres suivront.

Envoyée par Jeremy et Caroline.

eclipseLune-27072018-1

 

Nous vous donnons rendez-vous pour le 18 août pour la “Nuit des étoiles” à Lusignan.

À très bientôt, et profitez du beau ciel d’été !

 

Pique-nique astronomique hier 13 juillet

Pour finir l’année, sous la douce chaleur de fin de journée, et peu avant le coucher du soleil, nous avons partagé, dans la bonne humeur,  différents plats préparés par chacun.

pic-nique-07-2018

Nous avons ensuite, malgré des nuages qui  se sont levés en début de soirée au sud, fait l’observation des planètes et dans l’ordre de leur coucher, d’abord Venus, ensuite  Jupiter et Saturne et en fin de soirée Mars. L’observation des planètes a permis à tout le monde d’observer avec différents instruments : deux paires jumelles,  le Dobson 250, et le MC 90 qui était en “sortie démonstration et initiation”.

Nous avons passé une très bonne soirée, merci à tous!

 

 

 

 

27 juillet éclipse de Lune à Lusignan

Le club d’astronomie Ciel mélusin vous convie à partir de 20h30 à observer l’éclipse totale de la Lune, la plus longue du siècle.

Une exposition sur les éclipses de Lune est visible sur le site d’observation et vous donne toutes les explications sur le phénomène et sur son observation.
Cette exposition réalisée par notre club dans le cadre d’un appel à projet régional est visible à cette page.

Rendez-vous au stade de football  de Lusignan sur la route de Jazeneuil.

Coordonnées : 46.439 nord, 0.114 est

Eclipse de Lune Lusignan

La première des “Soirées Babinet” à Lusignan

Les soirées Babinet

Ce mercredi soir, plus de 50 personnes étaient présentes à la première soirée Babinet organisée par notre association.  En effet, dans le cadre d’un appel à projet de la Région Nouvelle-Aquitaine, notre association est à l’initiative de la création du cycle  des« Soirées Babinet », série de conférences, débats et projections de films sur la thématique de l’astronomie.

flyer mars-page001

Babinet, “de l’Institut”

bainet de l'institut

Depuis la création de l’association, nous avions comme projet de célébrer le scientifique Jacques Babinet, natif de la ville de Lusignan en 1794. Il a été mathématicien, physicien et astronome, enseignant à l’École Polytechnique, suppléant d’Ampère au Collège de France, enseignant à la Sorbonne et astronome adjoint à l’Observatoire de Paris. Ses nombreux travaux scientifiques furent l’objet de publications dans des domaines scientifiques très variés : “sur les caractères optiques de minéraux”, “sur la détermination de la masse de la planète Mercure”, “sur les rapports de la température avec le développement des planètes”, “sur la pluie et les inondations”…

Jaques Babinet  a  également entretenu une correspondance suivie, pendant 40 ans, avec l’illustre astronome anglais John Herschel qui publia, en 1864, le catalogue général des nébuleuses et amas qui deviendra par la suite le New General Catalogue of Nebulae and Clusters of Stars ou NGC, un des catalogues astronomiques utilisé dans le domaine de l’astronomie amateure, avec le catalogue Messier.

Babinet fut un vulgarisateur scientifique actif et fit paraître plusieurs articles dans des journaux généralistes de son époque (Journal des débats et La Revue des Deux Mondes). Voici par exemple “Voyage dans le ciel”  que Babinet  publia dans La Revue des Deux Mondes, une critique de l’essai “Cosmos : essai d’une description physique du monde” du naturaliste, géographe et explorateur allemand Alexandre de Humboldt.

 

La conférence de ce soir

Conference-mars-062018-02

Pendant cette conférence, Kelly Pasquon, docteure en astrophysique à l’université d’Orsay Paris-Sud, a fait voyager le public vers la planète rouge.

A quoi ressemble la planète Mars ? Que peut-on voir à sa surface ? Mars est surprenante sur de nombreux points. Des indices d’une activité géologique passée sont visibles à sa surface : des volcans, des cratères d’impact.., mais aussi des phénomènes récents, voire actuels : des écoulements et des tornades de poussières qui évoluent en fonction des saisons.

 

 

 

 

Conference-mars-062018-3

A la fin de sa présentation,  Kelly Pasquon a répondu aux questions du public avec le même talent de pédagogie et de vulgarisation. Son intervention a favorablement capté l’attention de l’auditoire et contribué au succès de cette soirée.

Nous la remercions très vivement, ainsi que la mairie de Lusignan pour le prêt de la salle de l’espace V et plus globalement pour son soutien à cette nouvelle opération.

Merci également à l’Espace Mendes France et à la Région Nouvelle-Aquitaine qui ont soutenu ce projet.

 

Spectacle musique et astronomie ce vendredi 1er juin

Nous nous rejoignons à la Lyre mélusine ce vendredi 1er juin  à 20h00 à la salle Mélusine pour un spectacle musicale sur des images  d’astronomie  sur  les thèmes :

-Le Système solaire

-La voie lactée et la vie des étoiles

-Les galaxies

Les images du ciel, d’un diaporama concocté par notre association, accompagneront les musiciens de l’orchestre et de la chorale de la Lyre mélusine.